Les bilans d’infos répandent un nouveau business en plein essor

Posted in Finance | Posted on 03-09-2013

Tagged Under : ,

Depuis le développement des genèses de sociétés, il est en conséquence devenu vital pour quelques agences de détenir un aspect entier sur leurs partenaires ou leurs prochains collaborateurs.
De plus, dans l’Hexagone, suivant les entreprises si elles sont cotées en bourse ou non, il y a une obligation de publier un renseignement financier.

Aussi les entreprises plus exposées, elles ont l’obligation de montrer leurs bilans comptables dans le JAL (Journal d’annonces légales) et pour les sociétés qui sont cotées et dépassant un seuil repéré, doivent divulguer sur le bulletin des annonces légales indispensables. C’est ainsi qu’a vu le jour, la nouvelle niche de l’information commerciale et financière, allèchant un grand nombre d’entreprises qui requérent elles également posséder leur part du marché, avec pour chacune, une manœuvre parfaitement divergente de ses sociétés rivales.

Dans cette niche d’infos commerciales et financières, on discerne 3 types d’agences distinctes :

– Les agences ciblant seulement les petites et moyennes entreprises et exposant sobrement des données pures sans pratiquer un travail d’analyse, à un montant très bas (Euridil, Verif…)
– Les opérateurs convoitant simultanément les grandes entreprises et également les petites et moyennes entreprises avec une forte valeur ajoutée dans les rapports (c’est-à-dire une analyse financière de l’entreprise) et des bas coûts
– Les opérateurs convoitant les imposantes entreprises et procurant un service avec une forte valeur additionnelle à des prix hauts (Altares, Coface…)

Si vous souhaitez en savoir plus sur les rapports de solvabilité ou sur les organismes les proposant, cliquez-là.

Comments are closed.

Partenaires